IRMÃ

ThéâViDa  s’associe à WAYNA PITCH, société de distribution de longs métrages de fiction, pour vous présenter ce film brésilien qui sortira le 7 juillet au Diagonal. 

IRMÃ a été sélectionné pour la 70e Berlinale. Le film écrit et réalisé par Luciana Mazeto et Vinícius Lopes a fait partie de Generation 14plus avec 2 autres productions brésiliennes. Il s’agit de leur premier long métrage

Synopsis : Lorsque la maladie de leur mère s’aggrave, deux sœurs, l’une adolescente et l’autre encore fillette, se rendent dans le sud du Brésil à la recherche de leur père. Leur mère est en train de mourir, et elle les envoie chez leur géniteur pour une raison que l’on ne connaîtra qu’à la fin du film. Sur la route, entre fantômes, super pouvoirs et dinosaures, la plus jeune ne se doute de rien, mais sa grande sœur sait que plus rien ne sera jamais comme avant. Alors que l’astéroïde WF42 se dirige vers la terre, le paysage apparaît sous une lumière rose inconnue, le vent souffle et le voyage dissout la frontière entre le monde intérieur et extérieur.

Féministe et onirique, le film retrace le parcours de deux sœurs, Ana et Julia, pour aller à la rencontre de leur père, de Porto Alegre à Mata, de la ville à la campagne, d’un mode de vie libéré à une société marquée par le patriarcat. S’entremêlent la réalité et les rêveries des jeunes filles sans que l’on en perçoive exactement la frontière. Nous sommes alors amenés à nous laisser aller dans les pensées et sentiments d’Ana et de Julia, d’où cette sensation d’un visionnage à fleur de peau, sans cesse en suspens. 

La poésie sublime le passage de l’enfance à l’émancipation. Certains dialogues sont fulgurants:
– C’est pour être belle que tu as du rouge à lèvres ? , demande t-on à Julia
– Non, c’est pour avaler le monde entier .

L’astéroïde qui va s’abattre sur la terre symbolise l’urgence et la violence de ce parcours initiatique.

Les deux actrices sont formidables de spontanéité et de simplicité dans un langage cinématographique original. Ana est une adolescente libre et forte, Julia est une fillette hardie et rêveuse. Elles vont devoir surmonter la situation d’abandon par leurs parents et trouver leur voie dans un cosmos fragile et en mouvement, leur monde à elles, réel et imaginaire en même temps.

Je ne peux que vous inviter à lire l’interview des deux réalisateurs pour mieux appréhender la densité de leur projet et à voir leur film !!

Sources:
Site du Distributeur Wayna Pitch : cliquez ici

Article rédigé par Corinne de l’association ThéâViDa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :