CE QUE FRIDA M’A DONNÉ par Rosa Maria Unda Souki

Rosa Maria Unda Souki vient de faire paraître aux éditions Zulma un objet littéraire insolite, un roman illustré  où elle mêle son histoire à celle de Frida Kahlo. Artiste peintre aux origines vénézuéliennes ( elle est née en 1977 à Caracas) ,installée en France, elle s’interroge sur son parcours créatif, remonte le temps et questionneLire la suite « CE QUE FRIDA M’A DONNÉ par Rosa Maria Unda Souki »

Los Silencios : aux frontières du réalisme magique.

La réalisatrice brésilienne Beatriz Seigner signe avec Los Silencios un film à l’ambiance énigmatique, sorti et sélectionné en 2018 à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes. À l’occasion du VidaFestiv’ 14, ThéâViDa vous propose de (re)découvrir ce film gratuitement à la Médiathèque Émile Zola… Los Silencios… Au premier abord, les silences semblent bienLire la suite « Los Silencios : aux frontières du réalisme magique. »

Frida Kahlo, aux antipodes du surréalisme.

Frida Kahlo, femme artiste peintre autodidacte, est née au Mexique en 1907 dans la ville de Coyoácan et est décédée en ces même lieux. Frida appartient au mouvement réaliste même si on la retrouve affiliée à de nombreux mouvements artistiques. Notamment connue pour sa vie sentimentale tumultueuse et les nombreuses épreuves qu’elle à dues surmonter.Lire la suite « Frida Kahlo, aux antipodes du surréalisme. »

Lila Downs: de la voix pour mieux voir – Partie 2

Partie 1 : cliquez ici  On vous l’avait promis, l’aventure aux côtés de Lila Downs continue présentement avec la deuxième partie de l’article !  Il n’y a pas si longtemps, en 2019, Lila sortait un album allègrement pimenté  »Al chile », dans lequel elle chantait certains titres en duo avec Norah Jones. Un album teinté deLire la suite « Lila Downs: de la voix pour mieux voir – Partie 2 »

Lido Pimienta

Aujourd’hui, afin de mettre une fois de plus à l’honneur les artistes féminines latino-américaines sur le blog, je vous présente Lido Pimienta, que j’ai pu découvrir sur la célèbre chaîne Youtube COLORS, et pour laquelle j’ai eu un véritable coup de foudre musical ! Née en 1986 à Barranquilla, en Colombie, Lido Pimienta est uneLire la suite « Lido Pimienta »

Rien n’est noir

Claire Berest, l’auteure de ce roman, n’en est pas à son premier coup de crayon. Elle s’est fait connaître notamment avec Gabriële, paru en 2018. Je vous invite à partager une autre pause littéraire aux notes subtilement parfumées, fleuries et joyeusement colorées… N’allez pas croire pour autant qu’il s’agisse d’un roman à l’eau de rose,Lire la suite « Rien n’est noir »

B a s t a r d i l l a

Pour le plaisir de nos yeux, le street art a le vent en poupe depuis quelques années ! En Colombie, il attire de nombreux touristes à tel point que Bogotá a été désignée comme LA capitale latino-américaine du graffiti ! Les femmes, longtemps sous-représentées dans ce domaine, renégocient aujourd’hui leur place et font entendre leurLire la suite « B a s t a r d i l l a »

Interview La Chica (Partie 2)

Vous n’avez pas lu la partie 1 ? Cliquez-ici  Cette deuxième partie de l’interview se concentre davantage sur La Loba (la louve), le nouvel album de La Chica sorti le 4 décembre 2020 qui nous emmène dans un voyage initiatique. C’est un disque très intime, authentique et purificateur, rendant hommage à son frère Pablo décédéLire la suite « Interview La Chica (Partie 2) »

Musocc Illary : le Renouveau

Avant de clôturer notre thématique sur la Renaissance et l’art, je souhaitais vous présenter un groupe d’artistes péruviens : Musocc Illary. Pour les abonnés de longue date qui sont parmi vous, ce nom vous paraîtra peut-être familier étant donné que ThéâViDa a pu compter sur eux à plusieurs reprises. On a d’ailleurs eu la chanceLire la suite « Musocc Illary : le Renouveau »

La fleur de Cempasúchil, flor de los muertos

Une légende raconte la romance de deux jeunes aztèques : Xóchitl et Huitzilin, qui, chaque jour, escaladaient la montagne pour offrir une poignée de fleurs au dieu Tonatiuh, se jurant devant lui de s’aimer éternellement. Cependant, Huitzilin dû partir au combat pour défendre son village et, Xóchitl apprit sa mort quelque temps après. Emportée parLire la suite « La fleur de Cempasúchil, flor de los muertos »

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer