Las Murgas, orchestres de rues ou manifestations artistiques ?

Carnaval de las Murgas : Cliquez ici 

Entre défilés au rythme de la Rumba, coups de sifflets et roulements de tambours, les Murgas nous entraînent dans une ode à la joie et à la frénésie, le tout dans une ambiance festive et mystique assez folklorique !

Sous le rythme des percussions, la rue se transforme en un théâtre du monde dans lequel la conception cosmogonique dualiste des Andes fait renaître les traditions culturelles qui varient selon chaque pays. En Argentine, les Murgas apparaissent principalement dans les carnavals sous forme de comparsas tandis qu’en Uruguay, il s’agit de groupements musicaux d’artistes.

Ce sont des histoires dansées qui mêlent le chant, la musique et le théâtre, au fil des années, elles ont su fleurir au-delà de la sphère privée et font désormais l’objet d’un désir commun, celui de faire porter la voix du peuple et d’offrir des couleurs à la vie. Animées par une envie de faire du lien social librement et au-delà des années de répression des dictatures qui empêchaient toutes formes de festivités, elles ont permis à la population de s’exprimer outre le canon de la culture officielle préétablie. Ajourd’hui, les latinos se construisent un patrimoine culturel riche en partage qui fait entendre les discours dits tout bas, à voix haute en redonnant de l’espoir à un peuple tout entier.  

D’origine espagnole, la Murga s’inspire de la célèbre Commedia Dell’Arte et de nombreux carnavals du monde entier. Elle prend d’abord vie en Andalousie et continue à se développer en Argentine, dans la région du Rio de la Plata et en Uruguay. Ses origines sont le fruit d’un syncrétisme de différentes cultures afro et européennes, désireuses de briser les codes et de se construire une identité.

Ces danseurs ornés de costumes étincelants, révèlent les passions du corps et de l’âme à travers des figures physiques entre abandon total et plaisir survolé grâce à des sauts et des mouvements frivoles frôlant la transe, en accord avec différents instruments comme les percussions, le bombo ou encore les cymbales. Outre l’aspect cosmopolite des carnavals, et leur aspect collectif, les Murgas rendent aussi hommage à la Terre Mère, dite Pachamama, pour ses récoltes au cours de l’année. 

Orchestres de rues ou idéal sociopolitique? Peu importe, tant que les valeurs du partage, de la solidarité, de l’amour et de l’humanité sont au rendez-vous, alors ce langage universel perpétuera et permettra toujours et encore de faire du lien social !

Sources:
La Murga : Cliquez ici
La Murga uruguayenne, théâtre du carnaval, miroir du social, satire du politique : Cliquez ici 

Article rédigé par Diane de l’association ThéâViDa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :